Giovanni Allevi

Biographie

M° Giovanni Allevi est un des grands compositeurs les plus purs du panorama international actuel.
Il est compositeur, chef d’orchestre et pianiste. Il possède une licence avec mention en philosophie et deux diplômes de Conservatoire, obtenus avec le maximum des votes en Piano et en Composition.

Il devient rapidement un phénomène social, l’enfant terrible qui a laissé anéanti le monde académique avec son talent et son charisme extraordinaire. Il entre dans l’imaginaire collectif des nouvelles générations qui affolent ses concerts. Ses compositions esquissent les canons d’une nouvelle Musique classique contemporaine, par un langage cultivé et émotif, qui prend ses distances de l’expérience dodécaphonique et minimaliste pour affirmer une nouvelle intensité rythmique et mélodique européenne fondée sur les formes de la tradition classique infusée des sons du présent.

Pour son engagement intellectuel, Allevi, en plus de soulever l’enthousiasme de son public, a reçu des marques d’estime de la part du Président de la République Giorgio Napolitano, de Pape François et de Pape Benoit XVI, du Prix Nobel Mikhaïl Gorbatchev et de nombreuses personnalités du monde artistique et culturel.
En 2012, il a reçu le titre honorifique de Chevalier du mérite de la République italienne pour ses mérites artistiques. Les thèses de licence qui lui sont dédiées sont nombreuses dans les différentes Universités italiennes qui attestent de la grande valeur sociale et culturelle de sa figure.

Ses concerts et ses tournées internationales sont nombreux; du Carnegie Hall de New York, au Queen Elizabeth Hall de Londres, à l’Arène de Vérone, en faisant étape dans chaque métropole telles que Paris, Berlin, Los Angeles, Séoul, Tokyo.

Au retour des XXXème Jeux olympiques de Londres, où il fut appelé pour la deuxième fois consécutive pour représenter la musique italienne (après s’être avoir joué avec l’Orchestre philharmonique de Chine dans la Ville Interdite de Péquin pendant les Jeux olympiques de 2008), il enregistre son premier concert pour violon et orchestre La danza della Strega, inséré dans l’album de compositions symphoniques SUNRISE“.

La carrière artistique de Giovanni Allevi est constellée de succès public et discographique (avec plus de 750 000 copies vendues).
Après les deux disques de piano solo NO CONCEPT” (2005 – disque d’or et disque de platine) qui a permis à Giovanni Allevi de se faire connaître du grand public et JOY” (2006), trois fois disque de platine,  Allevi a publié l’album enregistré avec orchestre symphonique EVOLUTION” (2008 – disque d’or et disque de platine).  Pour compléter ces publications, le disque enregistré en live pendant le tour 2007 ALLEVILIVE qui célèbre les dix ans de carrière discographique et le DVD live Joy tour 2007 enregistré à l’Arène Sferisterio de Macerata.
En septembre 2009, au grand concert à l’Arène de Vérone, face à un public de plus de quatorze mille personnes, avec la All Stars Orchestra (un orchestre de 90 musiciens choisis parmi les virtuoses des plus importants ensembles musicaux du monde) sort le CD/DVD (devenu également disque d’or Allevi & All Stars Orchestra – Arena di Verona.
L’album suivant de piano solo est ALIEN, enregistré en Suisse en 201, auquel s’en est suivi une longue tournée internationale : l’Alien World Tour.
Le 30 avril 2012 sortit la première publication discographique de Giovanni Allevi conçue pour le marché français : SECRET LOVE. L’album, distribué par Sony Music France, est un best of de ses compositions les plus connues pour piano solo, contenant 14 titres en studio et 4 en live.

Après environ un an de la sortie de l’album symphonique SUNRISE” contenant son premier Concerto pour Violon et Orchestre, le 19 novembre 2013 sort en simultanément dans toute l’Europe, au Japon et en Australie CHRISTMAS FOR YOU (Bizart/Sony Music), album de Noël dont le compositeur Allevi a sélectionné et réélaboré au piano les musiques qui ont marqué la tradition de Noël de différents pays européens, mais pas seulement. Parmi les morceaux présents, on trouve également l’Ave Maria de Bach/Gounod, dans la version présentée pour la première fois en live par Allevi devant Sa Sainteté le Pape François Place Saint-Pierre à Rome, à l’occasion de la Fête de la famille, le 26 octobre 2013 (l’événement a été retransmis en direct en mondovision).

Allevi est également un écrivain à succès : pour Rizzoli, il a publié La musica in testa, devenu best-seller et vainqueur du Prix littéraire Elsa Morante et le livre photographique In viaggio con la Strega. Une confirmation supplémentaire de la solidité de sa formation classique et de sa stature culturelle est représentée par le dernier livre Classico ribelle, manifeste esthétique de sa poésie musicale.

Les prix et les reconnaissances qui lui ont été attribués sont nombreux, parmi lesquels le Prix de la Musique originale au Sundance Film Festival pour le court-métrage “Venceremos”, le Prix “Stella D’oro al Valore Mozartiano”, le Prix international “Golden Opera Award – Oscar de l’opéra”.
En 2012, lors du 70ème Festival international d’Art cinématographique de Venise, fut présenté en avant-première mondiale “Symphony of life”, le court-métrage d’animation dédié à la figure du compositeur.

En décembre 2013, il devient ambassadeur de l’organisation humanitaire Save The Children qui opère pour améliorer la vie des enfants dans le monde.
Récemment, la NASA a dédié au Maestro Allevi l’astéroïde “111561 Giovanniallevi 2002 Ah3”.

L’année 2014 s’ouvre avec la nouvelle de la certification de Disque de Platine pour “ALIEN” et le compositeur décide de fêter ça en ramenant sur les principales scènes des théâtres internationaux un programme musical de piano solo qui embrasse son activité de composition pluri-récompensé depuis une vingtaine d’années.
Le 20 janvier 2015 sortira une étiquette Bizart/Sony Music “LOVE, le nouvel album de piano solo qui représente un voyage passionné et intimiste à travers 13 compositions inédites dédiées à l’Amour selon toutes ses déclinaisons.

L’avant-première de la tournée internationale de présentation de “LOVE” a été annoncée pour le 27 février 2015 au Cadogan Hall de Londres. La tournée continuera en février dans toute l’Europe pour arriver fin mars également en Italie et continuer ensuite au Japon.

Désormais en porte-à-faux avec la mode galopante du minimalisme, Giovanni Allevi dirige à Milan la première absolue de sa Cantate sacrée, « Sotto lo stesso cielo » (« Sous le même ciel »), œuvre pour chœur polyphonique, orchestre symphonique et quatre solistes, dans laquelle le contrepoint de la Renaissance se marie à des rythmes contemporains et aux gammes pentatoniques chinoises ; comme si la voûte céleste embrassait l’orient et l’occident sous une arche symbolique, dans un message de paix, de respect pour la diversité et d’enchantement pour la nature.

Ses dernières tournées ont vu Giovanni Allevi s’associer avec l’Orchestre symphonique italien, une formation nouvelle, composée de jeunes musiciens provenant d’institutions historiques italiennes de premier plan, comme l’orchestre de la Scala de Milan, le Maggio Musicale Fiorentino et l’orchestre du Teatro Carlo Felice de Gênes : une « équipe nationale » des orchestres. Le rapport d’Allevi avec les musiciens est spécial et informel : « Je connais ma musique sur le bout des doigts ; pendant les répétitions, nous nous tutoyons, nous rions et plaisantons ensemble, mais sur scène ou dans le studio d’enregistrement je suis une machine de guerre ! »

Depuis 2016, Giovanni Allevi passe de longues périodes de l’année sur une île de l’océan Atlantique où, dans l’anonymat, il se consacre à la course à pied et à la méditation pour récupérer les forces et l’équilibre mental qui lui sont nécessaires, repoussant au moins de quatre ans son prochain projet musical.

Mais en 2017 a lieu sa rencontre fortuite avec le pianiste classique américain Jeffrey Biegel, grand interprète de Liszt et de Rachmaninov, étroit collaborateur de Leonard Bernstein et de Keith Emerson. A la requête de Biegel d’« écrire quelque chose pour lui », Allevi répond en composant d’un seul jet le Concerto pour piano et orchestre n°1 : « Biegel est un interprète doté d’un grand cœur et d’une technique transcendantale. J’ai composé le concerto qui lui est dédié sans me fixer aucune limite. »

La première du Concerto pour piano et orchestre n°1 a eu lieu en août 2017 au SKyPAC (Kentucky, Etats-Unis), avec Jeffrey Biegel au piano, accompagné par le Kentucky Orchestra sous la direction du maestro Jeff Reed. Le concert a remporté un succès immédiat auprès du public, qui a accueilli cette première exécution avec grand enthousiasme. « Le Concerto pour piano et orchestre d’Allevi représentera une référence pour les nouvelles générations de pianistes », a affirmé Biegel au lendemain de la première exécution.